Aller au contenu principal

La pente d'eau

Au carrefour du Canal des Deux-Mers et du Canal de Montauban, la pente d'eau de Montech, mise en service le 9 juillet 1974, permettait le remplacement de cinq écluses rapprochées sur le Canal de Garonne.
Ces écluses ont été conservées pour le passage des bateaux de plaisance.

Réservée aux bateaux de 30 à 40 mètres, la pente d'eau permettait un gain de temps de 45mn. Le principe retenu était de déplacer dans une partie du canal en pente, appelée "rigole", une masse d'eau mobile, en forme de coin, sur laquelle peut flotter un bateau. La masse d'eau et le bateau étaient poussés par un engin moteur , constitué de deux automotrices dérivées du système ferroviaire, liées rigidement l'une à l'autre par une traverse et équipées d'un masque ou "bouclier".

Chaque automotrice disposait d'un moteur diesel électrique d'une puissance de 1000 Cv et reposait sur quatre ponts moteurs dotés de deux forts pneus. L'ensemble roulait sur les berges de la rigole et une poutre horizontale servait de pare-choc.

 

Projet Pente d'eau

Actuellement la pente d'eau ne fonctionne plus, mais un projet d'aménagement du lieu est en cours.
Vous pouvez le consulter  ICI

Dans ce projet est prévue une véritable scénographie expliquant le fonctionnement de la machine. La péniche Altaïr a fait un long périple depuis Paris pour rejoindre Montech et venir prendre place à la Pente d'eau . Actuellement au port depuis février 2020, elle sera amenée à sa place définitive devant la machine en avril 2020, pour une fois aménagée devenir une péniche-expo sur la thématique des machines de l'eau.

Vous pouvez ci-dessous assister à l'entrée dans Montech de cette péniche de 40 m de long.
Film réalisé par Jean-Pierre Roussoulières