Aller au contenu principal

Projet Pente d'Eau

Déplacement de la péniche Altaïr

Voici la manoeuvre qui a été effectuée le mercredi 01 juillet 2020 pour amener Atalîr à son emplacement définitif, dans la "rigole" devant les machines.Une grue de 300 tonnes a été acheminée sur place pour cette manoeuvre. La proue ( partie avant du bateau) déplacée le matin pesait pas moins de 46 tonnes et l'après-midi la poupe ( partie arrière) dépassait quand à elle les 56 tonnes!

 

Déplacement de la machine

Le 11 Mars la machine a été tractée pour rejoindre son futur emplacement.
Les deux automotrices de 1000 ch. chacune liées rigidement par une traverse, (un poids du bouclier moteur de 200 tonnes) ont été tractées par deux camions de la société ADLTP pour avancer sur cette pente de 3% afin de rejoindre son emplacement final.Une manœuvre qui n'était pas facile à réaliser, quand on sait par exemple que la machine n'avait pas bougé depuis 2009.

 

Arrivée de la péniche Altaïr à Montech

L’arrivée de la péniche Altaïr a marqué la première étape du projet de revalorisation de la pente d’Eau, et c’est avec émotion que les élus de la municipalité et de la communauté de communes Grand-Sud Tarn et Garonne l’ont accueillie à Montech le mercredi 15 janvier 2020.

Cette embarcation de 40 mètres, de près de 70 tonnes, a parcouru toute la France avec aux commandes son ancien propriétaire, Christopher Donnez  et depuis la région parisienne jusqu’à Montech le voyage n’a pas été de tout repos. Plusieurs péripéties et contretemps ont marqué ce long périple. Il faut savoir que la péniche était tellement longue qu’il a fallut la couper en deux pour qu’elle puisse passer certaines écluses ! Mais patience, dextérité et motivation ont eu raison de ces embûches pour permettre à Altaïr d’arriver à bon port.


Projet de revaloristation de la Pente d'eau

Ce projet de requalification et de valorisation touristique de la Pente d'eau est un projet de territoire qui met en scène un patrimoine unique.
Il prévoit la réhabilitation de la cour de la papeterie en aménageant une aire de stationnement paysagée, un théâtre de verdure et un quai animé devant l'accueil et l'off ice de tourisme. Autour de la machine et de sa péniche, le« Parc de la machine» associe une esplanade animée, une terrasse belvédère, des jeux d'enfants et une halte vélo avec les services associés. Entre ces deux pôles, une promenade scénographique permet aux visiteurs de découvrir, au fil des pas, des ouvrages d'art mis en scène, des objets à conversations pour comprendre l'extraordinaire inventivité de l'histoire de la navigation fluviale, dans le monde, et à Montech.
Le visiteur peut observer le« ventre » de la machine. À l'intérieur de la péniche, il entre dans un univers immersif pour ressentir l'ancienne et la nouvelle vie de cette machine extraordinaire Pour raconter cette histoire et rendre la promenade et les découvertes agréables et uniques, les univers du canal et de la batellerie, de la papeterie et de la friche industrielle, de la pente et de la machine, s'hybrident pour créer un vocabulaire spécifique au site de la pente d'eau. Les bâtiments patrimoniaux existants sont valorisés et deviennent des maisons au service du projet (accueil, halte scénographique, toilettes, abri, centrale hydroélectrique). Pour compléter le dispositif, les maisons éclusières peuvent accueillir des opérateurs privés pour la location d'activités nautiques afin de permettre l'accès à la machine par le plan d'eau et d'animer le site de manière ludique pour les familles. ( extrait du N°97 Département 82)