Aller au contenu principal

Maîtrise de l'énergie

Bilan énergétique des bâtiments communaux

La commune de MONTECH a conventionné avec le Syndicat Départemental d’Energie de Tarn-et-Garonne, la réalisation d’un diagnostic énergétique sur les bâtiments publics et l’éclairage public.
La commune bénéficie ainsi d’un accompagnement du SDE pour une période de 3 ans, afin de définir et mener à bien une politique durable et efficace de maîtrise de l’énergie.
Des études complémentaires au diagnostic initial seront réalisées dans une seconde phase, pour mener des investigations plus précises sur le patrimoine communal.
Le dossier initial a pour objectifs :
- d’analyser les contrats de fourniture d’énergies ;
- d’analyser les consommations et les dépenses énergétiques ;
- de définir des indicateurs de suivi des différents patrimoines ;
- de définir un plan d’actions d’efficacité énergétique approprié.

Vous pouvez ci-dessous consulter :
le rapport initial du SDE
le rapport année N+2

Familles à énergie positive

Dans le cadre du programme « Territoire à Energie Positive pour la croissance Verte – TEPCV », la Communauté de Communes Grand Sud Tarn-et-Garonne participe pour la deuxième année consécutive au défi national « Familles à Énergie Positive » .

A Montech, un groupe de familles participe à ce projet dont l'objectif est d'aider les familles à réaliser au moins 8% d’économies d’énergie par rapport à leur consommation de l'année précedente.

Si vous êtes intéressé ou si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à contacter Elisa BOUGEARD à la communauté de communes au
05 63 30 31 ou cctgv-elisa.bougeard@info82.com

Plan Climat Air Energie Territorial

Le PCAET comprend un diagnostic, une stratégie territoriale, un plan d’actions et un dispositif de suivi et d’évaluation.

Le diagnostic comprend :

  • les émissions territoriales de gaz à effet de serre et les émissions de polluants de l’air ;
  • les consommations énergétiques du territoire ;
  • les réseaux de distribution d’énergie ;
  • les énergies renouvelables sur le territoire ;
  • la vulnérabilité du territoire aux effets du changement climatique.

La stratégie identifie les priorités que retient la collectivité et les objectifs qu’elle se donne.
 

Le plan d’actions porte sur l’ensemble des secteurs d’activité et constitue l’outil opérationnel de coordination de la transition énergétique sur le territoire.
 

Le dispositif de suivi et d’évaluation porte sur la réalisation d’actions, la gouvernance et le pilotage adopté. Il décrit les indicateurs à suivre au regard des objectifs fixés.
Les objectifs et priorités doivent s’articuler avec le schéma régional climat-air-énergie ou le schéma régional d’aménagement, du développement durable et d’égalité des territoires ou avec la stratégie nationale bas carbone, et le cas échéant avec le plan de protection de l’atmosphère.

Le PCAET est mis en place pour une durée de 6 ans ; il est évalué tous les 3 ans.