Aller au contenu principal

Un jour la guerre finira

Rencontre avec l’auteur Geneviève Falgas

Présentation du roman historique "Un jour, la guerre" finira dont l’action se déroule sous l’Occupation dans la région de Montauban et Montech.

Vente d’ouvrages et dédicaces.

Samedi 30 mars à 17h
Médiathèque - Montech

Roman «Un jour, la guerre finira»

SYNOPSIS

 Le 11 novembre 1942, la zone dite « libre » est envahie par les Allemands en quelques heures, à la suite du débarquement allié en Afrique du Nord. Dans le Sud-ouest, entre Toulouse et Montauban, la résistance s’organise.  
Le roman « Un jour, la guerre finira » recrée, à travers ses personnages, la vie quotidienne dans les campagnes et les villages ainsi que les événements marquants de cette période, de 1942 à 1945 et jusqu’à l’année d’après guerre.
Il montre comment un groupe de résistants, aux personnalités diverses et fortes, profondément ancrés dans ce terroir, a pu évoluer au sein d’une population traversée par des tensions de toutes sortes, soumise aux restrictions et aux réquisitions, à la déportation massive de sa jeunesse avec l’instauration du STO, asservie par la peur : délations, exécutions sommaires, exactions de l’occupant. Une population où certains collaboraient ouvertement, où beaucoup d’autres essayaient avec discrétion de s’en tirer du mieux possible. Tous mêlés à la grande Histoire.

    Écrit à partir de témoignages divers, d’archives (Rapports des préfets de Tarn-et-Garonne, de gendarmes,  etc.), le roman, en forme de saga, donne à suivre des hommes et des femmes évoluant dans cet environnement hostile qui, pour la plupart, bouleversa leurs vies, broya leurs sentiments. Jeunesses volées, amours perdues. Ceux d’entre eux qui survécurent se retrouvèrent face à un destin bien différent de celui qui semblait tout tracé avant la guerre.